Le rabbin et le psychanalyste

L'exigence d'interprétation

Delphine Horvilleur
couverture
Bien des gens qui viennent voir un psychanalyste ou un rabbin ont d’abord l’idée qu’il va interpréter pour eux les mots et rendre explicite le non-explicite du langage, du signe ou des images qui les habitent. C’est la démarche très caricaturale de celui qui veut à tout prix que son psychanalyste interprète son rêve et lui traduise son sens sans ambiguïté. Celui-là attend de l’interprétation un éclaircissement, une sorte de sortie d’ambivalence de sens. Il veut que la vérité soit comme désobscurcie par l’autre qui détiendrait la vraie lecture et le sens authentique. Or une interprétation qui serait une théorie du signe perdrait toute sa puissance jusqu’à sa définition même, au lieu d’ouvrir le sens elle l’enfermerait dans une fidélité stérile. Tel est exactement le contraire de ce qu’exige toute interprétation. C’est ce que nous explique dans ce court texte Delphine Horvilleur, en confrontant les théories rabbiniques et psychanalytiques.
2019 © éditions Hermann. Tous droits réservés.
Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l'utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique.