Max Weber

Réalisme, rêverie et désir de puissance

François Bafoil
couverture
La presse en parle
Revue d'Allemagne et des pays de langue allemande
« À un titre ou un autre, cet ouvrage suscitera l’intérêt des spécialistes francophones de Max Weber, et pourra aiguiser la curiosité d’un lectorat plus large en sciences humaines et sociales, notamment en science politique, en histoire de la pensée, en psychologie ou en littérature. » - Phiippe Hamman
Allemagne d'Aujourd'hui
« Le livre érudit_de François Bafoil offre un éclairage particulièrement intéressant sur la société wilhelminienne à travers le parcours de Max Weber, de son entourage, de ses relations au sein du monde intellectuel de Berlin, Munich ou Heidelberg. » - Juien Sellier
Le Monde
« Le portrait du psychiatre autrichien Otto Gross (1877-1920, disciple de Freud de pair avec Carl Jung, et lui aussi amant d’Else), militant du matriarcat et du « communisme sexuel », compte parmi les plus savoureux de cette biographie, vouée à un savant qu’on ne cessera de redécouvrir » - Nicolas Weill
Etudes
« La correspondance souligne aussi des tendances ouvertement bellicistes pendant la Première Guerre mondiale et d'autres surprises. La thèse est évidemment un coup de boutoir contre la statue que Marianne Weber avait érigée à la gloire de son époux » - Pascale Gruson
Plus de livres du même auteur
couverture-de-livre

Freud et Weber

François Bafoil

28/03/2019

couverture-de-livre

L'inlassable désir de meurtre

François Bafoil

08/03/2017

2019 © éditions Hermann. Tous droits réservés.
Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l'utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique.