Éducation esthétique et émancipation

La leçon de l'art, malgré tout

Alain Kerlan, Robin Renucci
couverture

L’art pour changer l’école  : telle était l’espérance. L’ambition ne s’est pas limitée au domaine de l’éducation. Elle a pénétré d’autres pans de la société. À la mobilisation éducative de l’art fait écho sa mobilisation sociale et politique. Aujourd’hui, la «  leçon de l’art  » est entrée dans une apparence d’unanimisme mondialisé. Promue au nom de l’humanisme d’un côté, et de l’esprit du nouveau capitalisme de l’autre, que reste-t-il de son ambition émancipatrice ? La leçon de l’art ne peut aujourd’hui s’entendre sans retour aux sources philosophiques et éducatives du paradigme esthétique et à sa généalogie. Préserver son potentiel émancipateur exige la vigilance d’un «   malgré tout  »  soucieux de la dimension esthétique de notre humanité : malgré tout ce qui égare, en dépit d’une «  évidence  »  en trompe-l’œil, en dépit de ce qui détourne et falsifie la leçon que l’art peut encore nous donner.

Plus de livres du même auteur
couverture-de-livre

Repenser l'enfance ?

Alain Kerlan, Laurence Loeffel

16/05/2012

2019 © éditions Hermann. Tous droits réservés.
Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l'utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique.