Essai sur les conceptions actuelles du loisir

Romain Roult, Sylvie Miaux, Jean-Marc Adjizian, Frédéric Martineau
couverture
Évoluant dans des sociétés postmodernes voire hypermodernes, l’humain est désormais confronté à de nouveaux et nombreux défis dans lesquels les problématiques de la connexion et de la déconnexion, de la quête de sens dans une vie effrénée, du développement personnel, social et communautaire, de la relation avec la nature sont désormais centrales. Dans ce contexte, le loisir, compris comme un objet théorique et pratique pluridisciplinaire, peut être vu par certains comme une issue, un exécutoire voire comme une échappatoire. Pour d’autres, au contraire, le loisir est un composant clé d’un mode de vie, ou à l’opposé un élément intangible, qui est là sans être vraiment là. Force est de constater que les sociétés occidentales, dans lesquelles nous vivons, proposent, suggèrent et mettent en exergue presque constamment des valeurs, des biens, des produits et des individus teintés par des formes de plaisir, de joie, de liberté et de quête d’expériences nouvelles et renouvelables à l’infini.

Dans tout ce flot d’images et de représentations, le loisir est très souvent mis au premier plan ou minimalement en arrière-fond par le biais notamment de pratiques, de destinations et de paysages évocateurs. Mais tout cet artifice, est-ce bien du loisir ? Est-ce bien le loisir auquel aspirent les personnes de ces sociétés postmodernes et hypermodernes ? Au fond, quelles conceptions avons-nous du loisir ? Est-il toujours cloisonné dans un temps libre en opposition aux temps de travail et d’obligations familiales ou est-il plus éclaté, présent dans des sphères humaines inattendues ? C’est autour de ces questions que cet essai est construit. Fruit de plusieurs années de recherche de quatre chercheurs universitaires travaillant aux confins de différentes disciplines (géographie, philosophie, urbanisme, psychologie et sociologie), ce court essai a pour ambition de proposer une réflexion renouvelée sur les prémisses conceptuelles de l’objet loisir et sur les formes que ce dernier prend désormais dans nos sociétés occidentales centrées sur un éclatement des sphères de vie, sur un questionnement majeur de la place de la nature dans notre quotidien et sur une accélération des rythmes de vie.
2019 © éditions Hermann. Tous droits réservés.
Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l'utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique.