La Résidence du Témoignage

Mishkan ha-'Edut

Moïse de Léon, Simon Bouskila
couverture
Mishkan ha-'Edut, la "Résidence du Témoignage", est le dernier ouvrage important écrit en hébreu par le kabbaliste castillan Moïse de Leon (1240-1305), qui est – d’après les jugements des historiens – l’un des auteurs principaux du prestigieux Sefer ha-Zohar, rédigé en araméen, et que la tradition rabbinique et populaire attribue à R. Shim‘one bar Yohaï, rabbin galiléen ayant vécu entre le Ie et le IIe siècle de l’ère chrétienne.

Le livre est sans aucun doute une œuvre de couronnement et de maturité, qui traite de plusieurs questions fondamentales  : la raison de l’existence du monde et son fondement dans la divinité  ; la place de l’homme dans ce monde, la signification théologique profonde et la raison de son parcours terrestre  ; la nature de la transgression du commandement divin et la possibilité offerte à l’homme de se repentir en tant qu’être psycho-physique doté d’une âme d’origine divine  ; l’eschatologie de l’âme  : le sort de chacune de ses composantes après la mort, sa purification dans la Gehenne et la nature de son séjour dans le jardin de l’Eden.

Tout au long de ce livre traduit pour la première fois en français, Moïse de Léon est engagé dans un dialogue respectueux avec des philosophes de son époque, notamment Maïmonide – ce qui fait du Mishkan ha-'Edut un ouvrage fondamental de la philosophie juive et kabbalistique.



 
2019 © éditions Hermann. Tous droits réservés.
Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l'utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique.