Travail, mobilités, subjectivités et formes d'assujettissement dans les Amériques

Alexis Martig, Jorge Pantaleón
couverture

À partir d’approches et de contextes géographiques, sociaux et politiques variés, ce livre introduit le lecteur à la complexité et la diversité des réflexions sur les formes d’exploitation au travail vécues par des travailleurs en situation de migration et de mobilité dans les  Amériques. Pour ce faire, sont réunis au sein d’un même ouvrage des textes qui dialoguent, se font écho et se complètent afin de fournir aux lecteurs un cadre réflexif formé de différents concepts centraux pour saisir l’objet abordé, tout en présentant la pluralité  des acteurs impliqués  : travailleurs migrants, États, réseaux de trafic de migrants, agences de placement, entreprises privées, employeurs. Afin de permettre des lectures transversales des textes ici réunis, et de saisir les nuances et contradictions vécues par les travailleurs,  l’ouvrage a été organisé autour des relations heuristiques entre les  trois couples de notions suivants  : mobilité(s)/immobilité(s)  ;  coercition/consentement  ; précarités/améliorations des conditions de vie.

2019 © éditions Hermann. Tous droits réservés.
Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l'utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique.