Un lexique de topologie subjective

Jean-Gérard Bursztein
couverture
À la question posée, « pourquoi la topologie est-elle nécessaire à la psychanalyse ? », on peut répondre qu'elle est nécessitée par l'extension de la théorie psychanalytique comme réponse aux problèmes légués tant par Freud que par Lacan. De façon fondamentale, il faut entrevoir que la topologie en psychanalyse n'est pas une application mathématique, mais l'invention d'une méthode. Celle-ci permet en effet de construire les analogies structurales, c'est-à-dire les similitudes structurales qui permettent de penser la causalité des événements subjectifs comme modification des lieux et places constituant la structure. C'est ce que j'appelle la topologie subjective. Du fait de son caractère formel, cette topologie se différencie de la topologie imaginaire.
Plus de livres du même auteur
couverture-de-livre

L'inconscient, son espace-temps

Jean-Gérard Bursztein

21/07/2017

couverture-de-livre

Le réel, catégorie référentielle de la psychanalyse

Jean-Gérard Bursztein

27/10/2021

couverture-de-livre

La structure topologique de l'inconscient

Jean-Gérard Bursztein

27/10/2021

2019 © éditions Hermann. Tous droits réservés.
Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l'utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique.