L'inconscient, son espace-temps

Aristote, Lacan, Poincaré

Jean-Gérard Bursztein
couverture
La différence entre le présent de la répétition et les instants-hors-temps n'est pas sans évoquer celle que posait Aristote (Physique IV), à propos du fait que les instants-hors-temps sont comme des instants limites, ne cessant de diviser le temps entre un avant et un après. Alors que la répétition des traces induit la continuité d'un présent « qui ne cesse de n'être pas ». Cette interprétation psychanalytique d'Aristote permet de saisir qu'en raison de la fonction de la limite, l'instant n'appartient plus au temps. Du point de vue psychanalytique, il faut donc concevoir que ces instants-hors-temps s'inscrivent comme trajet entre deux signifiants sur la frontière symbolique de la zone topologique de l'objet (a).
Plus de livres du même auteur
couverture-de-livre

Un lexique de topologie subjective

Jean-Gérard Bursztein

21/07/2017

couverture-de-livre

Le réel, catégorie référentielle de la psychanalyse

Jean-Gérard Bursztein

27/10/2021

couverture-de-livre

La structure topologique de l'inconscient

Jean-Gérard Bursztein

27/10/2021

2019 © éditions Hermann. Tous droits réservés.
Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l'utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique.