Un commentaire psychanalytique de la Bible hébraïque

Jean-Gérard Bursztein
couverture
La Bible hébraïque est le récit d'un choix très particulier : celui de la vie. Ce choix est le fait d'un peuple (Israël), c'est-à-dire qu'il implique à la fois la subjectivité individuelle et la décision de vivre-ensemble dans une société gouvernée par l'alliance (brith), visant la justice (tsedek) et la fraternité symbolique. Ce choix oblige chacun à se garder de l'inceste : s'il ne sacrifiait pas la jouissance interdite, s'il n'expiait pas les fautes engendrant la culpabilité, s'il acceptait l'impureté (toum'ah), le sujet ferait alors le choix inverse, celui de la mort. Il serait alors confiné dans la tristesse et le renoncement au désir : dans le lien social, l'inceste traduit une volonté de mort, une tentative fantasmatique de fusionner avec le grand Autre. Autrement dit, la Bible, telle que l'auteur l'interprète, est un écrit de philosophie politique, au sens antique de l'expression, intriquant règles, lois positives et Loi symbolique inconsciente pour construire un peuple.
Plus de livres du même auteur
couverture-de-livre

Un lexique de topologie subjective

Jean-Gérard Bursztein

21/07/2017

couverture-de-livre

Le réel, catégorie référentielle de la psychanalyse

Jean-Gérard Bursztein

27/10/2021

couverture-de-livre

La structure topologique de l'inconscient

Jean-Gérard Bursztein

27/10/2021

2019 © éditions Hermann. Tous droits réservés.
Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l'utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique.