La complexité et les phénomènes

Nouvelles ouvertures entre science et philosophie

Fausto Fraisopi, Jocelyn Benoist
couverture
Préface de Jocelyn Benoist La complexité est devenue désormais le trait essentiel de la plupart des approches scientifiques contemporaines. Cependant, elle n'a pas encore reçu d'approche philosophique qui l'inscrit dans un discours de fondation ou de fixation ontologique. Pour cela, il faut s'adresser à la discipline qui fait de la description de la phénoménalité sa tâche principale et constitutive : la phénoménologie. Quel rapport subsiste entre la phénoménologie et la complexité ? Comment la phénoménologie, en tant que discipline d'interrogation de la phénoménalité comme telle, peut répondre aux problèmes et aux questions soulevés par la théorie de la complexité et, par conséquent, au changement radical de paradigme dans les sciences ? De telles questions s'avèrent être essentielles, surtout parce que, au XXe siècle, l'importance de la phénoménologie pour la philosophie va de pair avec l'importance de la théorie de la complexité pour toutes sortes de disciplines scientifiques. En dépit de cette spécularité, la phénoménologie et la théorie de la complexité ne se sont jamais rencontrées, leurs parcours d'interrogation ne se sont jamais croisés : elles n'ont jamais reçu une thématisation commune, systématique, elles n'ont jamais été interrogées ni problématisées dans leurs relations structurelles, et, si parva licet componore magnis, nécessaires. Ce livre propose une approche systématique de la complexité du point de vue phénoménologique et s'oriente vers une nouvelle interaction entre les savoirs positifs et la philosophie.
2019 © éditions Hermann. Tous droits réservés.
Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l'utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique.