La déhiscence du sens

Alexander Schnell
couverture
Comment développer une phénoménologie de la connaissance qui, tout en restant fidèle aux perspectives fondamentales des deux pères fondateurs de la phénoménologie, tire profit des acquis essentiels des deux générations postérieures de phénoménologues ? L'auteur se propose de poursuivre le projet d'une refondation de la phénoménologie qui prend au sérieux les critiques du fondationalisme (traditionnel) sans pour autant abandonner une perspective visant à légitimer le bien-fondé de tout discours exhibant le sens de ce qui apparaît. La thèse fondamentale est qu'une telle refondation se doit de mettre en son centre non plus la perception objectivante, mais l'imagination (Einbildungskraft) à la source de toute formation ou configuration du sens (Sinnbildung), laquelle constitue la base de tout « apparaissant » et de tout « événement ». L'imagination est ici comprise à la fois comme dévoilant la constitution « imageante » (imaginaire et imaginal) du réel et comme productrice d'« images » (ou d'« icônes ») dont il s'agit de préciser la dimension génétique, voire « générative », eu égard à plusieurs concepts déterminants de la phénoménologie (tels que la « vérité », la « subjectivité », le « réel », l'« inconscient », le « temps », l'« espace », etc.).
Plus de livres du même auteur
couverture-de-livre

En voie du réel

Alexander Schnell

21/08/2013

couverture-de-livre

Le clignotement de l'être

Alexander Schnell

07/04/2021

couverture-de-livre

Lire les Beiträge de Heidegger

Alexander Schnell

30/01/2017

2019 © éditions Hermann. Tous droits réservés.
Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l'utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique.