L'expérience de la biodiversité

Philosophie et économie du rapport à l'environnement

Yves Meinard
couverture
Depuis la Convention de Rio en 1992, les accords se sont succédé pour faire de la biodiversité une priorité dépassant tous les enjeux politiques et économiques. Le terme « biodiversité » en est ainsi venu, vingt-cinq ans à peine après son invention, à envahir les discours juridiques, politiques, journalistiques, et s'est même fait une place dans le discours de tout un chacun. Cette situation est exceptionnelle pour un terme né au coeur d'une science et qui joue aujourd'hui un rôle-clef dans nombre de sciences. Notion au carrefour des disciplines, la biodiversité fournit donc une occasion unique de repenser les pratiques scientifiques, leurs rapports aux problématiques économiques et morales, et la relation de l'homme à l'environnement. Mais cette notion, pourtant si omniprésente, s'avère insaisissable. L'expliciter implique d'examiner les usages qui en sont faits, dans toute leur profondeur philosophique. À assumer cette exigence, cet essai montre que l'explicitation de la notion de biodiversité est une double reconquête : celle d'une certaine expérience de la réalité biologique et celle d'une certaine capacité d'agir vis-à-vis d'elle.
2019 © éditions Hermann. Tous droits réservés.
Nous diffusons des cookies afin d'analyser le trafic sur ce site. Les informations concernant l'utilisation que vous faites de notre site nous sont transmises dans cette optique.