Recherche rapide

Recevez notre Newsletter !

Helen Keller ou Arakawa

Format 140 x 210 mm, 308 pages
6 illustrations
Parution :

Helen Keller ou Arakawa

Portrait de l'artiste en jeune aveugle

GINS Madeline, GARNIER Marie-Dominique (traduction), RABATÉ Jean-Michel (préfacier)

Hors Collection

Pour commander, cliquer sur la version souhaitée

livre Papier ISBN 9782705693893 25,00 €

  • Présentation
  • |
  • Auteurs
  • |
  • Sommaire
  • |
  • Revue de presse

Comment lire un texte qui depuis son titre fait exploser tous les repères de lecture ? Les deux battants de la porte où figurent deux noms, Helen Keller ou Arakawa, se poussent en même temps : ils sont d’un seul et même tenant. Non qu’il s’agisse de la même « personne », loin de là. Il n’y a plus de personne. L’identité n’habite plus à cette adresse. Voici la « personne » remise en liberté, libre d’entrer dans un système sans dialectique : plus de même, plus d’autre, mais des lignes, des axes d’équivalences, des clés de contact multiples et des trans-assemblages : femme+homme, ouest+est, sourde-aveugle+ peintre-architecte. Lire ce texte revient à se promener, sur les pas d’Helen Keller, sur le périmètre d’un banyan – où sont les racines ? les branches ? Suis-je revenue à mon point de départ ? Ai-je bien compris l’histoire qui m’a été transmise par tapotements dans la paume de ma main ? Pas d’inquiétude : poursuivez, suivez les yeux fermés le bord incertain des choses : elles vous en apprendront plus que toutes les grilles (dites « grilles de lecture ») où s’enferme la logique optique. Madeline Gins n’a de cesse de chercher les failles, de longer les frontières et les langues, de localiser les passages à gué, les points de bascule de l’anglo-américain (my forming : ce que je forme/ma formation – mais quelle différence ? n’est-ce pas la même chose ?).