Recherche rapide

Recevez notre Newsletter !

Relier, délier les langues

15 x 23 cm, 398 pages
4 illustrations
Parution :

Relier, délier les langues

Formes et défis linguistiques de l'écriture épistolaire

PANZERA Maria Cristina, SULTAN Agathe, CANONICA Elvezio (dir.)

Hors Collection

Pour commander, cliquer sur la version souhaitée

livre Papier

  • Présentation
  • |
  • Auteurs
  • |
  • Sommaire
  • |
  • Revue de presse

La correspondance a représenté un instrument efficace de communication à distance à l’époque prémoderne. Reliant l’épistolier et ses destinataires en dépit de l’éloignement spatial et temporel, la lettre a assuré un lien social, intellectuel, politique, contribuant ainsi à la civilisation des mœurs. Un lien plus ou moins fort s’est établi, selon les époques et les contextes, entre l’aspect formel de la lettre – son dispositif, ses stratégies communicatives, les registres employés – et les enseignements de la rhétorique. Les choix linguistiques nous renvoient aux compétences littéraires et aux capacités expressives propres à chaque épistolier, qu’il soit écrivain, artiste ou représentant du monde des cours. Medium de l’interaction à distance, la lettre supplée l’empêchement de l’échange oral par la profusion de la parole écrite; elle délie alors la langue, invitant à l’épanchement de l’amitié et des sentiments.