Recherche rapide

Recevez notre Newsletter !

Hegel

15 x 23 cm
344 pages
Parution :

Hegel

De la Logophonie comme chant du signe

GOUIN Jean-Luc

Pour commander, cliquer sur la version souhaitée

livre Papier ISBN 9782705696092 24,00 €

  • Présentation
  • |
  • Auteurs
  • |
  • Sommaire
  • |
  • Revue de presse

Hegel ne dénature-t-il pas la raison en la fondant somme toute sur un acte de foi lorsqu’il main­tient, dans Die Vernunft in der Geschichte, que « la seule idée qu’apporte la philo­sophie est la simple idée de la Raison – l’idée que la Raison gouverne le monde » ?

 

On se doute qu’une telle propo­sition ne fit pas l’unani­mité au sein des milieux intel­lec­tuels et philo­so­phiques. Des pans entiers du réel, objecte-t‑on à l’auteur, ne peuvent être consi­dérés absolu­ment rationnels. La réalité de manière géné­rale n’est-elle pas tout au contraire un jeu confus, un va-et-vient invrai­sem­blable où le mal, la souf­france, l’exploi­tation de l’homme, l’égare­ment et la violence possè­dent en perma­nence les meil­leures mains ? D’autre part, dans la lignée de la tradi­tion idéaliste, on a tôt fait de rappeler à Hegel que la sphère de la raison reste distincte de la réalité « sensible ».

 

Hegel ne perd pas pied. Imper­tur­bable, il réplique incon­tinent que la raison demeure en vérité l’unique juge : l’Histoire est-elle ration­nelle, le geste ‘irré­fléchi’ est‑il rationnel, l’univers empi­rique est‑il rationnel...? Qui peut le dire sinon la réflexion, la pensée, l’exercice de la raison en com­merce avec son objet. Tout objet. Y compris elle-même. On ne saurait en effet opiner sérieu­sement sur quelque référent sans avoir préala­ble­ment réfléchi celui‑ci, sans l’avoir cham­boulé, littéra­le­ment, de nos inter­ro­gations. Le vrai et le faux sont par défini­tion les enfants d’une réflexion. Les enfants de la raison.

 

Or, si rien de signifiant ne peut être dit hors la raison, et que de ce fait celle‑ci se révèle comme l’irré­duc­tible source de sens, il devient impé­ratif de tout mettre en œuvre de manière à « saisir la raison dans sa détermi­nation (die Vernunft in ihrer Bestim­mung gefaßt) ». C’est le projet hégélien.