Recherche rapide

Recevez notre Newsletter !

No picture

152 x 229 mm, 400 pages
Parution :

La grandeur des petits genres

L’esthétique rococo à l’âge de la galanterie (1672-1760)

GLADU Kim

Les collections de la République des Lettres

Pour commander, cliquer sur la version souhaitée

livre Papier ISBN 9782705694722

  • Présentation
  • |
  • Auteurs
  • |
  • Sommaire
  • |
  • Revue de presse

La galanterie constitue, à l’âge classique, une catégorie culturelle, dont procèdent des œuvres littéraires adossées à une certaine conception de la vie sociale qui favorise le plaisir léger et le loisir lettré. Dans la première moitié du XVIIIe siècle, l’esthétique galante semble toutefois prendre une inflexion particulière sous l’influence du style rococo qui domine alors les beaux-arts et l’architecture, où les grâces d’un Watteau répondent aux meubles chantournés et aux lambris dorés du style Louis XV. En littérature, cette galanterie rocaille trouve particulièrement à s’affirmer dans les petits genres, qui répondent à un désir d’esthétisation de la vie sociale. La poésie fugitive et les œuvres badines que publient des périodiques comme le Mercure galant sont, en ce sens, exemplaires de cette esthétique de la frivolité qui se complaît souvent dans l’anonymat et l’éphémère.