Recherche rapide

Recevez notre Newsletter !

Je souhaite :

Matière et mouvement

140 x 210 mm, 148 pages
Parution :

Matière et mouvement

Essai de cosmologie phénoménologique

SPAAK Claude Vishnu

Le Bel Aujourd'hui

Pour commander, cliquer sur la version souhaitée

livre Papier ISBN 9782705694302 25,00 €

  • Présentation
  • |
  • Auteurs
  • |
  • Sommaire
  • |
  • Revue de presse

Cet essai propose de contribuer au développement d’une cosmologie phénoménologique, dans la voie ouverte par Fink, Patočka ou Renaud Barbaras. Au regard de cette approche, il faut combattre le naturalisme, car les choses (les phénomènes) ne sont pas des systèmes matériels réductibles en dernière instance à leurs constituants élémentaires. Mais face au subjectivisme, les phénomènes ne sont pas non plus assimilables à leur sens constitué dans la conscience. Celle-ci, comme toute chose, est située dans le monde, lequel seul fait apparaître tout ce qui est. Apparaître signifie entrer en présence, accéder à l’individuation par un mouvement qui a pour fond producteur le monde lui-même, mouvement dont on soutient dans ce travail qu’il est une structure essentielle de l’apparaître, ou ce que Husserl aurait nommé un a priori matériel. Reste à comprendre comment la conscience peut accéder à de telles structures, si elle est elle-même limitée par la constitution finie des facultés anthropologiques qui médiatisent son ouverture. La cosmologie phénoménologique d’inspiration réaliste doit-elle réinvestir l’opposition kantienne entre choses en soi et phénomènes ? Il faut surtout montrer comment la conscience, en dépit de sa finitude, a accès à l’absolu en tant qu’il se montre, et envisager ainsi la phénoménologie comme voie méthodologique vers une forme renouvelée de métaphysique.