Recherche rapide

Recevez notre Newsletter !

Je souhaite :

Trois récits de conjuration

560 pages - 14 x 21 cm
Parution :

Trois récits de conjuration

LE NOBLE Eustache, SAINT-RÉAL, SARASIN Jean-François

Bibliothèque des littératures classiques

Pour commander, cliquer sur la version souhaitée

livre Papier ISBN 9782705690526 27,00 €

  • Présentation
  • |
  • Auteurs
  • |
  • Sommaire
  • |
  • Revue de presse

La première modernité constitue un âge d’or des conjurations. Celles-ci génèrent une ample littérature politique et ne cessent d’inspirer l’écriture de l’histoire. Les œuvres rassemblées dans ce volume en présentent trois déclinaisons différentes dans la seconde moitié du XVIIe siècle : La Conspiration de Wallenstein (1655) écrit par Jean-François Sarasin, La Conjuration des Espagnols contre la République de Venise (1674) de Saint-Réal, et l’histoire secrète d’Eustache Le Noble intitulée De la conjuration des Pazzi contre les Médicis (1698).

De façon chaque fois singulière, la matière des conjurations se prête ici à l’expérimentation formelle qui caractérise ces années séminales pour l’élaboration de la poétique de l’histoire et de la fiction narrative moderne. Elle permet en effet de réfléchir à de nouvelles manières de concevoir la vraisemblance, de motiver les personnages, de toucher et d’intéresser le lecteur. Les lieux communs politiques et moraux du discours des conjurations sont ainsi exploités dans une perspective esthétique plus qu’idéologique. 

Pourtant, en sondant les secrets des princes et de la domination politique pour le plaisir du lecteur, les œuvres du volume contribuent, avec le vaste ensemble d’une polygraphie historique alors en plein essor, à développer des modes d’analyse critique du pouvoir bientôt appelés à jouer un rôle déterminant avec les Lumières.