Recherche rapide

Recevez notre Newsletter !

Séparation et civilisation

258 pages – 150 x 230 mm
Parution :

Séparation et civilisation

TROUILLAS Paul

Hermann Documents

Pour commander, cliquer sur la version souhaitée

livre Papier ISBN 9782705670627

telercharger e-book ISBN 9782705670627 10,99 € COMMANDER

  • Présentation
  • |
  • Auteurs
  • |
  • Sommaire
  • |
  • Revue de presse

Des « séparations » jalonnent l’Histoire. La célèbre séparation évangélique, « rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu » apparaît comme l’un des grands pas conceptuels de l’humanité. La séparation des pouvoirs, contestée en Chine en 2009, reste la garantie décisive des libertés de l’homme. Et la séparation de l’Église et de l’État, en France, a constitué une rupture imposante, qui a dégagé le vaste champ de l’éducation nationale d’une part, et permis un christianisme plus spirituel de l’autre.
À partir de ces trois exemples, la séparation est apparue à l’auteur comme un processus important de libération des sociétés humaines, et ce, dans tous les domaines : séparation entre vie privée et vie publique, séparation de la foi et du fanatisme, séparation de la démocratie sociale et de la démocratie politique, séparation des peuples colonisés et de leurs métropoles, séparation du pouvoir monétaire et du pouvoir politique dans la Banque Centrale européenne, séparation du capitalisme d’entrepreneurs et du capitalisme financier lors de la crise de 2008, etc.
Le XXIe siècle s’ouvre sur la séparation difficile de la religion et de la politique au Proche Orient, mais aussi sur la vertigineuse séparation de l’Homme et de sa planète.
Tant il est vrai qu’au delà d’une séparation, il est toujours une autre séparation ; et qu’au delà d’une liberté, se construit toujours une autre liberté.