Recherche rapide

Recevez notre Newsletter !

Introduction aux Langages Totalitaires

176 pages – 150 x 210 mm
Parution :

Introduction aux Langages Totalitaires

Théorie et transformation du récit

FAYE Jean-Pierre

Savoir culture

Pour commander, cliquer sur la version souhaitée

livre Papier ISBN 9782705664503

  • Présentation
  • |
  • Auteurs
  • |
  • Sommaire
  • |
  • Revue de presse

Nouvelle édition, augmentée d'un avant-propos : Le cyclotron Göring et les langages de l'État total.

 

Le paradoxe de l'histoire, c'est qu'elle est ce lieu où le récit agit sur l'action et vient en changer la face. Ainsi la narration de l'histoire passe-t-elle par une histoire des narrations.

Entre deux guerres mondiales, le récit idéologique de l'extrême-droite italienne et allemande raconte l'histoire sur la base de certains mots : Etat totalitaire, État total, qui vont déboucher sur la plus grande extermination de tous les temps.

Cette narration n'est pas simplement, ou strictement, historienne. Elle raconte les narrations qui ont rendu possible cet objet inracontable, nommé le Reich hitlérien. Car voici l'essentiel : ce sont les coupes, ce sont les rejets d'une chaîne de langage à une autre — c'est une sorte de prosodie des langues politiques que l'on trouve, ici, liée à l'engendrement de l'action.