Recherche rapide

Recevez notre Newsletter !

Visconti. Le Prince travesti

110 pages – 140 x 210 mm
Parution :

Visconti

Le prince travesti

DELOUCHE Dominique

Vert Paradis

Pour commander, cliquer sur la version souhaitée

livre Papier ISBN 9782705687199 19,90 €

  • Présentation
  • |
  • Auteurs
  • |
  • Sommaire
  • |
  • Revue de presse

On a souvent voulu me persuader que, de nature et d’éducation, j’étais foncièrement plus proche de Visconti que de Fellini, et je me suis posé la question : qu’en aurait-il été si, au lieu de rallier le Cirque Fellini, ç’avait été l’écurie Visconti qui m’avait engagé ? Je n’ai jamais su exactement par quel charme j’avais pu susciter l’intérêt, puis l’affection de Federico, mais je suis sûr que mon profil s’éloignait trop de celui des poulains du signor conte pour que je sois éligible dans son phalanstère. Si j’avais intégré sa légion d’or, j’aurais sans doute eu à regretter la molle sensualité tout orientale où baignaient les tournages du faro. De mes cinq « felliniennes années », j’ai le souvenir d’un apprentissage chaleureux du métier et de la vie. Visconti sera désormais pour moi l’artiste hautain qu’il faut se contenter de ne connaître que par son œuvre : contradictions, travestissements, énigmes et aveux qu’il nous donne à déchiffrer, un peu comme le rébus de sa vie.

 

Après avoir consacré un livre largement salué par la critique, Mes felliniennes années, au maestro, dont il fut l’assistant et le confident, Dominique Delouche brosse un portrait à la fois vibrant et intime du réalisateur de Senso, Mort à Venise et Le Guépard, que tout ou presque opposait à Fellini.